Exposition d’Art Sacré à Rueil-Malmaison, le vitrail HERED

expoisition art sacré à rueil où vitraux phonia expose le vitrail hered création de anne-marie Tassy peintre verrier à antony

Dans le cadre de l’exposition d’Art Sacré organisé à la Maison d’Eglise  Saint Maximilien Kolbe à Rueil Malmaison, du 21 au 29 Mai 2016,  sur le thème « Miséricorde », l’Atelier Vitraux Phonia présente sa création le vitrail « Hered ».

 

Ce vitrail réalisé au format d’une baie de chapelle (58cm x 30 cm) a été réalisé en collaboration avec Andrès CHATAIN, jeune créateur de 19 ans (à retrouver sur Instagram),  qui a traduit en dessin l’intuition initiale.

 

vitrail-Hered-expo-misericorde-création-anne-marie-tassy-vitraux-phoniaL’intuition initiale :

La Miséricorde, dans l’Ancien et le Nouveau testament est exprimé par le terme « hered ». Il signifie la pitié au sens amour , sentiment intense de compassion. C’est la réalité concrète à travers laquelle Dieu révèle son amour comme celui d’un père et d’une mère qui se laissent émouvoir au plus profond d’eux-mêmes par leurs fils (l’amour viscéral).

 

Le vitrail traduit l’expérience du croyant qui se sentant submergé par le malheur, les difficultés  fait l’expérience de l’amour du père qui vient à son secours, qui est avec lui, le soutient (même s’il n’en n’est pas conscient sur le moment  – comme Israël relira la sortie du pays d’Egypte comme un acte de miséricorde de Dieu – Ex 3,7s))

 

Le vitrail est volontairement peint pour rendre une certaine opacité. Volonté de montrer que c’est à l’intérieur de chacun que se joue cette expérience. La lumière est presque arrêtée dans le bas du vitrail pour traduire l’oppression de la souffrance, la misère. Seules certaines zones gardent une plus forte transparence qui permettant l’entrée de la lumière et l’ouverture. Elles se situent principalement dans la partie haute du vitrail.